الأحد , أبريل 21 2024
أخبار عاجلة
الرئيسية / الأسرة و المجتمع / Siham Naciri: L’Organisation internationale du Travail se réunit avec ses partenaires pour discuter de l’état d’avancement du Projet STED-AMT lors de la deuxième réunion du Comité National d’Orientation 

Siham Naciri: L’Organisation internationale du Travail se réunit avec ses partenaires pour discuter de l’état d’avancement du Projet STED-AMT lors de la deuxième réunion du Comité National d’Orientation 

Cette réunion a été organisée le 31 mars 2022 à Rabat, Maroc, dans le cadre du Projet STED-AMT « Compétences pour le commerce et la diversification économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel en Algérie, au Maroc et en Tunisie », mis en œuvre par l’Organisation internationale du Travail (OIT) et financé par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA).
Rabat, le 31 mars 2022 : Le Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie a organisé, ce 31 mars 2022 à Rabat, Maroc, la deuxième réunion du Comité National d’Orientation (CNO) du projet STED-AMT, « Compétences pour le commerce et la diversification économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel en Algérie, au Maroc et en Tunisie », mis en œuvre par l’OIT et financé par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA). 
Cette réunion avait pour objectifs la présentation de l’état d’avancement du Projet au Maroc, la présentation et la finalisation des recommandations de l’analyse sectorielle effectuée dans les secteurs de l’IT-Offshoring (ITO) et la Biscuiterie-Chocolaterie-Confiserie (BCC), la discussion et le recueil des suggestions des partenaires de la feuille de route quant à ces recommandations en matière de développement des compétences pour ces deux secteurs,  tout comme il a été exposé le plan de travail du Projet STED-AMT pour l’année 2022. 
Les sessions de travail de cette réunion du CNO ont vu la participation de l’ensemble des parties prenantes du Projet et mandants de l’OIT au Maroc, dont des représentants du Bailleur de Fonds KOICA, du Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences et d’autres départements ministériels et institutions publiques, des représentants des travailleurs (UMT, UGTM et la CDT), ainsi que les professionnels et industriels des deux chaines de valeur ciblées par le Projet au Maroc (liste exhaustive en fin de communiqué).  
Le Projet STED-AMT vise à améliorer la compétitivité et la création d’emplois en Algérie, au Maroc et en Tunisie, par la mise en œuvre de stratégies efficaces de développement et d’utilisation des compétences dans certains secteurs d’exportation et le renforcement de la collaboration et de l’apprentissage mutuel entre ces trois pays. Pour ce faire, il s’appuie sur l’approche méthodologique « STED : Skills for Trade and Economic Diversification » développée par l’OIT, qui, partant d’une vision de développement partagée par les acteurs du secteur, analyse l’offre et la demande actuelles de compétences, dégage les déficits existants et futurs en la matière et propose des actions visant à remédier à l’inadéquation offre/demande de compétences à travers le développement et le renforcement des compétences nécessaires à l’accomplissement de sa nouvelle vision pour le futur.
La démarche adoptée dans le cadre de la mise en œuvre du Projet prévoit, à la demande des partenaires nationaux au Maroc, que la Gouvernance du Projet STED-AMT se compose de deux comités : le Comité de Suivi Technique et Opérationnel (CSTO) qui se réunit autant que nécessaire (10 réunions à ce jour) et le Comité National d’Orientation qui se réunit une fois par an.
Partenaires participants : 
Institutionnels et organismes publiques 
Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences (Direction de la Coopération Internationale, Direction de l’Observatoire National du Marché du Travail et Département de la Formation Professionnelle) ; 
Ministère de l’Industrie et du Commerce représenté par les directions (Direction des industries agroalimentaires, Direction Générale du Commerce) ;
Ministère de l’Economie et des Finances ; 
Ministère délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme administrative (Direction de l’économie numérique); 
Département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; 
Le Haut-Commissariat au Plan ;
L’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) ; 
L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFFPT) (Centre de développement des compétences(CDC) de l’Industrie agroalimentaire et le CDC de l’ITO) ; 
Le Conseil Economique, Social et Environnemental ;
L’Agence Marocaine pour le Développement des Investissements et de l’Exportation ;
Le ministère de l’agriculture de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts
 

عن afriquemondearab

شاهد أيضاً

الجامعة المغربية لحقوق المستهلك تتابع بقلق احتقان قطاع التعليم

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *