الأربعاء , أبريل 17 2024
أخبار عاجلة
الرئيسية / الأسرة و المجتمع / Financement de la généralisation du préscolaire en 2026-2027: Quel modèle de financement de cette généralisation au Maroc ?

Financement de la généralisation du préscolaire en 2026-2027: Quel modèle de financement de cette généralisation au Maroc ?

Financement de la généralisation du préscolaire en 2026-2027: Quel modèle de financement de cette généralisation au Maroc ?

Atelier de restitution des résultats de l’étude sur le modèle de financement de l’enseignement préscolaire au Maroc

15 mars 2022

UNICEF Maroc/ Pirozzi

Rabat, jeudi 17 mars 2022. Aujourd’hui se tient à Rabat, dans le cadre du partenariat entre le Ministère de l’Economie et des Finances et l’UNICEF pour la mise en place des finances publiques sensibles aux droits des enfants, avec le soutien de l’Union Européenne, un atelier de restitution des résultats de l’étude portant sur un modèle de financement du préscolaire. Cette rencontre est organisée en collaboration avec le département de l’Education Nationale.

Il n’est plus à démontrer aujourd’hui que l’investissement dans la petite enfance représente la plus grande « rentabilité » pour la société. Dans le cadre des engagements du Maroc dans le chantier de la généralisation du préscolaire, un programme national dédié a été lancé et une loi-cadre 51-17 a été adoptée en 2019 pour ainsi permettre d’atteindre une couverture universelle au profit de tous les enfants à l’horizon de l’an 2026-2027.

Dans ce sens, le Maroc continue de faire des progrès remarquables pour l’extension de l’offre de services de préscolaire . En effet, le taux de scolarisation du préscolaire au niveau national a connu une amélioration significative pour atteindre 72,5% au titre de l’année scolaire 2019-2020, contre 45,3% en 2017-2018. Le pourcentage de scolarisation des filles s’est similairement amélioré, passant de 41,6% à 68,9% entre 2017-18 et 2019-20.

Aujourd’hui avec cette nouvelle étude, le Maroc pourra disposer d’un modèle de coût et d’une stratégie de financement associée pour permettre un accès universel équitable à l’enseignement préscolaire conformément à la stratégie nationale de la généralisation de l’enseignement préscolaire du Ministère de l’Education Nationale.

Participeront à cet atelier, en plus du Ministère de l’Economie et des Finances, du département de  l’Education Nationale et de l’UNICEF, les représentants de plusieurs secteurs et acteurs concernés afin de débattre des résultats et des recommandations de cette étude.

A propos du projet « Mise en place des finances publiques sensibles aux droits des enfants »

Le projet de mise en place des finances publiques sensibles aux droits des enfants a été initié en 2019. Il couvre quatre axes pour permettre aux différents départements ministériels de mettre en place une budgétisation sensible à l’enfance (en collaboration avec l’ONDE), à savoir : i) l’intégration de la dimension enfance au niveau des budgets des départements ministériels à travers un appui technique pour des finances publiques sensibles à l’enfant (PF4C); ii) le renforcement des capacités de l’ensemble des intervenants sur les finances publiques sensibles à l’enfant; iii) la mise en place des comptes nationaux de l’enfance permettant d’avoir une vision claire sur la situation de l’enfance au Maroc ; iv) l’appui aux travaux d’analyses des finances sectorielles et de costing/modélisation et leurs implications au niveau national et territorial.

عن afriquemondearab

شاهد أيضاً

الجامعة المغربية لحقوق المستهلك تتابع بقلق احتقان قطاع التعليم

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *