الأحد , مايو 19 2024
أخبار عاجلة
الرئيسية / العالم / Violations graves des droits de l’homme par les autorités algériennes

Violations graves des droits de l’homme par les autorités algériennes

 

Khalid Cherkaoui Semmouni,
Secrétaire Général de l’OIDH à adressé une lettre à la Présidente du Conseil des droits de l’homme à Genève au sujet des violations graves des autorités algériennes dans la zone près de Figuig
Excellence Mme Nazhat Shameem Khan
Présidente du Conseil des droits de l’homme (CDH)
Objet :Violations graves des droits de l’homme par les autorités algériennes  
L’Organisation Internationale de Défense et de Promotion des Droits de l’Homme (OIDH ) a été informée que les autorités algériennes ont forcé les habitants de Ksar des Aït Slimane de Figuig de quitter leur terres sur l’Oued Laârja depuis le 18 mars malgré les actes de propriété dont ils disposent depuis plus de 80 ans.
Or,    dans la zone concernée par cet acte , se trouvent des terrains abritant 15.000 palmiers appartenant à une trentaine de fermiers marocains , leur appartient de père en fils, et qui ont été forcés de quitter les lieux par l’armée algérienne.
A cet effet, je tiens à vous informer, Madame la Présidente , que cet acte est une violation grave des droits de l’homme et un crime contre l’humanité selon le Statut de Rome de la Cour pénale internationale du 17 juillet 1998 .
En conséquence, nous demandons que le Conseil des droits de l’homme intervienne pour mener en enquête urgente sur ces violations afin de procéder aux sanctions contre les autorités algériennes conformément aux articles 41 et 42 de la Charte des nations unies.
         Veuillez- accepter , Madame,  ma très haute considération. 
signé :

عن afriquemondearab

شاهد أيضاً

تقرير زيارةبمدينة ارجنتوي Argenteuil فرنسا.* السبت 2 دجنبر 2023. 

*المبادرة الوطن أولا ودائما*  *المكتب التنفيذي* *تقرير زيارة فرنسا.* السبت 2 دجنبر 2023.  تم عقد …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *