السبت , يوليو 13 2024
أخبار عاجلة
الرئيسية / أخبار عامة / كلمة السيد راشيد الطالبي العلمي رئيس مجلس النواب في افتتاح الدورة 28 للجمعية الجهوية لإفريقيا التابعة للجمعية البرلمانية الفرنكفونية

كلمة السيد راشيد الطالبي العلمي رئيس مجلس النواب في افتتاح الدورة 28 للجمعية الجهوية لإفريقيا التابعة للجمعية البرلمانية الفرنكفونية

Discours de M. Rachid Talbi El Alami, Président de la Chambre des Représentants

XXVIII ème Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie

 

Chers collègues,

Excellences,

Mesdames et messieurs en vos titres et qualités,

Je voudrais, tout d’abord vous souhaiter la bienvenue, en mon nom propre et au nom de tous les membres de la Chambre des Représentants. Le Parlement marocain est honoré et fièr d’accueillir cette Assemblée régionale Afrique de l’APF, qui sera, j’en suis convaincu, une occasion propice pour approfondir le débat sur les questions d’intérêt commun, inscrites à notre agenda.

Notre Assemblée a le mérite de mettre ensemble les parlementaires de l’espace francophone et de leur offrir un espace d’échange sur ce qui les fédère et de rapprocher leurs points de vue sur ce qui est susceptible de les éloigner les uns des autres.

Cette recette authentique nous permet depuis 1967, d’être les porte-voix du droit à la différence, de la coexistence pacifique, de la solidarité, et des droits humains dans leur acception la plus large, à partir d’un référentiel linguistique commun. Il s’agit en somme d’une façon de voir selon laquelle tout un chacun de nous, en tendant vers l’universel, peut se prévaloir de son vécu historique propre et de sa spécificité.

Aujourd’hui, il nous est demandé plus que jamais auparavant, de faire montre d’une solidarité à toute épreuve, compte tenu du contexte dans lequel se tient cette session, et qui est marqué par une triple crise sanitaire, économique et climatique qui se répand aux quatre coins de la planète. Le spectre de cette crise met en péril l’humanité tout entière, en particulier sa frange la plus vulnérable, dont une grande partie se trouve en Afrique.

Dans ce contexte difficile, des conflits, anciens ou nouveaux, continuent de surgir partout dans notre continent. L’appropriation commune des idéaux et principes démocratiques par les pays africains – une tendance de fond que notre détermination semblait rendre irréversible – n’a pas empêché la recrudescence en Afrique de soulèvements et de tentatives de prise du pouvoir par la violence.

Mesdames et Messieurs,

Il serait illusoire de parler de stabilité et de développement si l’environnement africain n’est pas débarrassé des nombreux et pressants défis qui le caractérisent, qu’il s’agisse de la menace du terrorisme et de l’extrémisme violent, de la résurgence des changements anticonstitutionnels de gouvernement ou des divers impacts du réchauffement climatique.

Face à ces enjeux, il est nécessaire de rester attachés aux valeurs fondamentales de l’APF, que sont la démocratie, le respect de l’Etat de droit, de l’égalité des sexes et des droits de l’homme et de faire montre d’une volonté de coopération interafricaine plus concrète, plus résolue et plus agissante.

A cet égard, la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF) représente un outil efficace pour tirer le meilleur des potentialités de notre continent. En effet, sa mise en œuvre effective conduira à intensifier le commerce intra-africain et à stimuler une croissance robuste apte à favoriser l’emploi de la jeunesse et l’émancipation des femmes. Une ZLECAF en marche signifie davantage de compétitivité économique et de dynamisme commercial et une meilleure résilience de notre jeune continent aux aléas présents et futurs de la scène mondiale.

Ainsi, les parties prenantes de la ZLECAF se doivent de conjuguer leurs efforts pour poursuivre et parachever son opérationnalisation. Il s’agit notamment de la finalisation des questions concernant la libéralisation tarifaire, le commerce des services et la réalisation des infrastructures nécessaires.

De même, il ne fait aucun doute que l’égalité entre les femmes et hommes est un moteur du développement et une condition essentielle de la mise en place de sociétés pacifiques, inclusives et résilientes.

C’est pourquoi, il est primordial de garantir aux femmes et aux filles l’accès à l’éducation, d’assurer l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi et aux postes de prise de décision à tous les niveaux.

Conscient du fort lien qui existe entre égalité des sexes et développement, le Royaume du Maroc, conformément à la volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a placé la parité et la représentation des femmes aux postes de décision en tête des priorités de ses grandes réformes.

Mesdames et Messieurs,

Nos urgences sont aussi écologiques. Certes, l’Afrique est le continent qui émet le moins de gaz à effet de serre dans le monde, et pourtant son développement socio-économique est sérieusement menacé par la crise climatique.

Notre continent connait une augmentation continue des températures, une accélération de l’élévation du niveau de la mer, des inondations, des sécheresses, entrainant l’insécurité alimentaire et hydrique, la raréfaction des ressources naturelles et les déplacements de populations.

Les impacts des changements climatiques en Afrique viennent nous rappeler l’urgence de participer au combat titanesque contre le réchauffement climatique et la mise en œuvre de stratégies responsables et durables à même de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour sa part, le Maroc, qui a accueilli la COP 22, poursuit son engagement indéfectible pour la protection de l’environnement. Des objectifs très ambitieux ont été fixés et des progrès significatifs ont été réalisés, en termes de développement des énergies renouvelables. 

         D’ailleurs, des plus vulnérables au changement climatique, notre continent jouit d’immenses perspectives pour réaliser son plein potentiel en énergies renouvelables.

Mesdames et Messieurs,

          Permettez-moi de conclure en rappelant qu’il est plus que jamais nécessaire d’agir comme un bloc soudé qui parle d’une seule voix et qui est capable de peser sur la scène internationale. Notre unité en tant que parlementaires membres de l’APF et en tant qu’Africains nous permettra de plaider efficacement la cause de l’Afrique, en prêchant la solidarité mondiale contre les nationalismes étriqués, et en mettant fin à l’exclusion de certains peuples ou régions des bienfaits du progrès.

Nous devons rester optimistes et essayer de voir cette crise multidimensionnelle comme une opportunité pour redonner un sens au multilatéralisme et à la solidarité internationale, des principes qui sont au cœur de l’action de la Francophonie.

Osons le croire. Dans un monde qui s’uniformise de façon irréductible, la réponse à de multiples défis planétaires pourrait émerger de notre façon de voir.

Sur cette note d’espoir je vous souhaite encore une fois, la bienvenue et un heureux séjour au Royaume du Maroc.

Je vous remercie.

 

عن afriquemondearab

شاهد أيضاً

كلمة السيد الوكيل العام للملك لدى محكمة النقض؛ رئيس النيابة العامة. في الملتقى الإقليمي حول موضوع دور المؤسسات الأمنية في الوقاية من التعذيب

المملكة المغربية رئاسة النيابة العامة ⵜⴰⴳⵍⴷⵉⵜ ⵏ ⵍⵎⵖⵔⵉⴱ ⵜⴰⵏⵙⵙⵉⵅⴼⵜ ⵏ ⵜⵎⵓⵔⴰⵢⵜ ⵜⴰⵎⴰⵜⵢⵜ كلمة السيد الوكيل …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *