الخميس , أكتوبر 17 2019
الرئيسية / تكنولوجيا / L’Association Anoual, l’Ambassade des Etats-Unis et Microsoft Maroc ont organisé, du 12 au 14 avril au sein de l’Université internationale de Rabat, la compétition finale du DigiGirlz Mentorship Program.

L’Association Anoual, l’Ambassade des Etats-Unis et Microsoft Maroc ont organisé, du 12 au 14 avril au sein de l’Université internationale de Rabat, la compétition finale du DigiGirlz Mentorship Program.

L’Association Anoual, l’Ambassade des Etats-Unis et Microsoft Maroc ont organisé, du 12 au 14 avril au sein de l’Université internationale de Rabat, la compétition finale du DigiGirlz Mentorship Program. Ce programme s’inscrit dans la continuité de l’initiative mondiale citoyenne de Microsoft ‘DigiGirlz’, qui a pour objectifs d’informer et de former les jeunes filles, âgées entre 15 et 18 ans sur les opportunités professionnelles dans le domaine des technologies de l’information.


DigiGirlz 2019 : 19 projets IT, 19 mentors et 81 lycéennes formées

Rabat, le 16 avril 2019 – L’Association Anoual, l’Ambassade des Etats-Unis et Microsoft Maroc ont organisé, du 12 au 14 avril au sein de l’Université internationale de Rabat, la compétition finale du DigiGirlz Mentorship Program. Ce programme s’inscrit dans la continuité de l’initiative mondiale citoyenne de Microsoft ‘DigiGirlz’, qui a pour objectifs d’informer et de former les jeunes filles, âgées entre 15 et 18 ans sur les opportunités professionnelles dans le domaine des technologies de l’information.
DigiGirlz Mentorship Program a regroupé 100 jeunes filles, organisées en 19 groupes et ayant travaillé sous la houlette d’une mentore pour chaque groupe, qui ont été, à leur tour, formées au préalable lors du DigiGirlz Mentorship Camp.
Les mentors ont accompagné les groupes de lycéennes, durant 4 mois depuis le lancement du projet en novembre dernier. Tous ces projets ont été soutenus par les organisateurs en ayant un support financier de 1000 dirhams, et ce pour les 19 projets participants. Les trois projets gagnants ont été incubés par l’association Anoual avec un fond de 15.000 dirhams.
« Afin d’augmenter l’impact de DigiGirlz, nous avons organisé DigiGirlz mentorship program qui est une suite du programme DigiGirlz Morocco et qui a formé 19 étudiantes universitaires qui ont été invitées à leur tour à former un total de 81 lycéennes », déclare Hicham Iraqi Houssaini, Directeur Général, Afrique Francophone chez Microsoft. « De ce fait, nous avons non seulement pu impacter une nouvelle cible qui a bénéficié d’une formation de 4 mois en Mentorat, mais aussi, nous avons pu élargir le champ d’action de DigiGirlz à travers la préparation des Mentors. Notre objectif ultime est d’intéresser le maximum de filles par les nouvelles technologies et cela passe par l’incitation des filles à aller dans leur établissement et former d’autres filles. C’est ainsi qu’on peut créer plus d’impact », poursuit Hicham Iraqi Houssaini.
Pendant le 1er jour de la compétition finale, les lycéennes ont eu droit à des discours d’encouragement et de motivation par les trois organisateurs ainsi qu’à un rappel du règlement des étapes finales de la compétition. La 2ème journée a démarré avec une formation, suivie par une séance de Coaching avant que chaque groupe ne défende son projet lors de la demie finale. A l’issue de cette dernière les huit projets retenus ont candidaté pour la finale au bout de laquelle tous les projets ont été primés.
Trois projets gagnants sont incubés par l’Association Anoual. Le premier est intitulé Edujob, un projet représentant la ville de Kenitra. Il s’agit d’une entreprise sociale dont le but est d’orienter les jeunes lycéens marocains et assurer leur insertion dans le monde professionnel en les aidants à découvrir de nouveaux métiers. Ceci consiste en la production de courtes vidéos sur chaque métier expliqué d’une manière vulgarisée en dialecte marocain. Le projet assure également la communication entre les élèves et les professionnels. Le tout sera disponible sur leur site ‘’www.edujob.info’’.
Le deuxième projet, qui vient de la ville de Tanger, est une application mobile intitulée Vibraille. Elle est conçue pour les mal-voyants et les malentendants. L’application est utilisée à travers un ensemble de gestes de la main à travers des entrées tactiles, qui se traduisent en vibrations facilement décodables par les sourds-aveugles, leur permettant aussi de traduire leurs réponses par un ensemble de gestes qui se visualisent en textes.
De Beni Mellal, vient le troisième projet, Kunsmart, qui est une plateforme web offrant un service de jumelage Tuteur-Elève. Les tuteurs sont des professionnels et des étudiants universitaires désirant aider un élève dans une ou plusieurs matières scolaires.
« À la mission américaine, nous sommes fiers du programme DigiGirlz, » a déclaré Stephanie Miley, chargée d’affaires, à l’auditorium des participantes. « C’est un fait que les hommes sont plus nombreux que les femmes dans les domaines de la science et de la technologie, de l’ingénierie et de la mathématique (STEM), et que souvent, on ne s’attend pas à ce qu’elles poursuivent une carrière dans les STEM. Cependant, vous êtes la preuve que les femmes sont clairement capables de réussir dans les domaines des STEM et que nous sommes tous ici aujourd’hui parce que nous partageons la même vision: une vision d’un monde où toutes les filles sont encouragées par leurs familles, leurs communautés et leurs enseignants à poursuivre des carrières dans les domaines des STEM; un monde où, travaillant dur, ces filles deviennent des femmes leaders et de véritables visionnaires dans leur domaine, un monde dans lequel nous observons des femmes dans un laboratoire, une salle de conseil ou même une navette spatiale à part égale avec les hommes. C’est pourquoi je suis ici aujourd’hui, car l’ambassade des États-Unis partage votre vision. », a poursuivi Stephanie Miley lors de son discours à la finale de l’événement.
Pour rappel, DigiGirlz est une initiative mondiale de Microsoft qui a lieu dans différents pays à travers le monde. Depuis son lancement au Maroc en 2017, l’initiative a fait bénéficier 300 jeunes filles originaires de 29 villes du Maroc à ce programme. En 2018, 100 filles ont été impactées avec un programme beaucoup plus large et vaste en quantité de formations. Cette initiative a pour objectifs d’encourager l’enseignement des technologies de l’information, promouvoir la parité, améliorer les conditions économiques des femmes et mettre en avant les compétences féminines dans le domaine de la technologie.
La réussite de ce programme au Maroc revient à l’implication des trois partenaires comme l’explique Ilyas Benarouia, président de l’Association Anoual : « Nous sommes impliqués dans l’initiative DigiGirlz depuis son lancement au Maroc en 2017. Nous l’avons vu évoluer pour aller de la formation à la formation des mentors et pour contribuer à la naissance de plusieurs projets IT émanant de jeunes filles. Nous sommes ravis de voir cette initiative progresser et évoluer de manière à pouvoir bénéficier à de plus de jeunes filles et à plus de projets ».

À propos de L’Association Anoual :
Anoual est une association de l’éducation et de la culture à but non lucratif qui a été créé en Octobre 2005 par des bénévoles de la ville de Kenitra, elle contribue positivement au développement de la communauté et de la société en menant des actions de diverses natures et dans différents domaines, principalement l’éducation et l’entrepreneuriat sociale.

À propos de Microsoft :
Microsoft (« MSFT » sur le Nasdaq, @microsoft) est l’entreprise mondiale leader en matière de plateforme informatique et de productivité dans le monde mobile-first et cloud-first et sa mission est de permettre à tous les individus et à toutes les organisations d’aller plus loin.

عن afriquemondearab

شاهد أيضاً

ندوة حول ثورة الصورة في زمن التحولات صيرورة تاريخية وافاق مزدهر بمعهد البريد للمواصلات بالرباط 20يونيو2019

ندوة حول ثورة الصورة في زمن التحولات صيرورة تاريخية وافاق مزدهر بمعهد البريد للمواصلات بالرباط …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *